Instagram : la fin de la course aux likes ?

Le réseau social Instagram qui compte 1 milliard d’utilisateurs dans le monde, est actuellement en train de tester la suppression des likes sur certaines publications. Une initiative qui semble séduire les utilisateurs canadiens.

Vers une plateforme plus authentique ?

Sur Instagram l’importance aux likes et à l’acquisition d’abonnés est indéniable. D’ailleurs, elle fait preuve d’une compétition silencieuse entre chaque utilisateurs. Avoir beaucoup de likes et beaucoup d’abonnés est valorisant pour la personne détenante du compte. Pour cela, Instagram a décidé de tester la suppression des likes, afin que les utilisateurs du réseau social se concentrent plus sur les images postées que sur le nombre de likes sur obtenus sur le post.

Lors de ce test, seule la personne qui est à l’origine de la publication, pourra voir qui aime ses photos. Le nombre de like lui ne sera pas visible par les autres utilisateurs. Réduire l’effet de masse en masquant le nombre de like, c’est le but que s’est fixé Instagram. Il pourrait aussi dans un second temps réduire l’aspect compétition et la course aux mentions ” j’aime” et aux abonnés.

Encourager les utilisateurs à capturer et publier ce qu’ils aiment, au lieu de poster des publications qui leur apporteront des likes, c’est l’objectif de ce test initié par le réseau social.

La fin d’une compétition silencieuse mais acharnée ?

La course aux likes, et devenu le sport favori des utilisateurs d’Instagram. Seulement, des professionnels de la santé ont prouvé que ceci peut avoir des effets néfastes, l’estime la confiance en soi chez les 14-23 ans. Instagram c’est l’application sur laquelle tout est beau, les voyages, les vêtements, le maquillage, les couples goals, etc. Cette réalité embellie, et falsifiée est exploitée, dans le but d’avoir des sponsors, des followers ou des partenariats qui a pour devise « Fake it until you make it ».

De plus en plus de jeunes, se comparent les uns et les autres. En cause le nombre de like, ce qui définit l’image qu’ils renvoient et l’importance qu’ils ont sur ce réseau social. Décrié par plusieurs psychologues, Instagram affecte l’estime de soi des jeunes utilisateurs. En supprimant les likes, la plateforme prend en compte leurs besoins psychologiques.

La fonction est actuellement testée dans 7 pays : le Canada, l’Italie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, l’Irlande, le Brésil et l’Australie. Cependant, aucune date n’a encore été fixée pour l’installation de cette fonctionnalité.